Lyon

Lyon

Lors d’un voyage de presse, nous avons découvert cette véloroute en cours de réalisation qui reliera à l’horizon de 2020 le Léman à la Méditerranée, sur 700 km.

Cette voie verte permet de découvrir les richesses touristiques des régions traversées, dans les domaines culturel, historique, fluvial, œnologique et gastronomique.

Nous avons parcouru à bicyclette une partie de la région Rhône-Alpes, où l’itinéraire de la ViaRhôna est déjà réalisé à plus de 60%, soit 273 km sur 443 km prévus.

Nous avons longé le Rhône, fleuve des civilisations, des vignes et voie d’échanges entre l’Europe du Nord et la Méditerranée, à la découverte de sites d’exception.

Les traboules

Les traboules

Lyon, capitale des trois Gaules fondée par les Romains, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998, représente  non seulement un témoignage de cette époque mais aussi une continuité remarquable de l’urbanisation sur plus de deux millénaires.

On peut mesurer le contraste entre le Vieux Lyon, ses traboules typiques (couloirs ou allées d’immeubles permettant de se rendre d’une rue à l’autre en passant par des cours intérieures) et de nouveaux quartiers comme la Cité internationale. Celle-ci se distingue par son Centre des Congrès qui longe le magnifique parc de la Tête d’Or.

La cité internationale

La cité internationale

Le quartier de la Confluence, au confluent du Rhône et de la Saône, offre une vue impressionnante sur le Musée des Confluences, à l’architecture futuriste en forme de nuage, qui ouvrira ses portes en décembre 2014. Il sera consacré aux sciences, à l’art et aux sociétés.

Le Musée des Confluences

Le Musée des Confluences

Lyon à Vélo

Lyon à Vélo

Ville dotée de 325 monuments, Lyon est une halte à privilégier pour les cyclistes, puisque l’agglomération (le Grand Lyon) dispose de 483 km de pistes cyclables.

Lyon a également son « Tube » ! Cela n’a rien à voir avec le métro londonien. Il s’agit du surnom du second tunnel sous la Croix-Rousse, ouvert l’hiver dernier et réservé aux piétons, cyclistes et véhicules électriques. C’est le premier tunnel vert au monde, qui offre une expérience très particulière, car le visiteur est happé par un flux d’images oniriques tout au long du parcours (1,7 km).

Ville des lumières, elle est aussi la capitale de la gastronomie, avec 14 restaurants étoilés au guide Michelin 2013,  dont celui de Paul Bocuse (3 étoiles).                                             Nous vous recommandons un « bouchon » (bistrot typique) où vous pourrez déguster des spécialités lyonnaises : il s’agit de Daniel et Denise dont le chef, Joseph Viola, a reçu le diplôme du « Meilleur Ouvrier de France » en 2004, puis a été nommé champion du monde du pâté en croûte en 2009.

Vienne, située sur la rive gauche du Rhône, est labélisée Ville d’Art et d’Histoire par le ministère de la Culture. Elle possède plus de 40 monuments ou sites classés et 5 musées. Au centre de la ville, on découvre des sites gallo-romains tels que le temple d’Auguste et Livie, et le théâtre antique, qui accueille l’été le célèbre festival de jazz « Jazz à Vienne ».

Vous pouvez vous rendre à vélo par la Viarhôna de Vienne aux Roches de Condrieu (20 km) et aller vous détendre à la base de loisirs des Roches de Condrieu, ou déguster un succulent repas au restaurant la Presqu’île.

Plus au sud, se trouve le touchant musée des Mariniers du Rhône à Sérrières, qui retrace l’histoire de la navigation par le halage de la fin du XVème à la première moitié du XIXème siècle.

Toujours plus au sud, le château de Tournon, situé sur la rive droite du Rhône, accueille cet été jusqu’au 6 octobre 2014 l’exposition Image’N Magie produite par le musée parisien du Quai Branly.

En face de la ville de Tournon, se trouve la ville de Tain l’Hermitage, sur la rive gauche du Rhône. Cette ville, célèbre pour ses vignobles, est aussi le siège de la célèbre chocolaterie Valrhôna, qui a ouvert fin 2013 la Cité du Chocolat. Ce lieu propose un espace de découverte interactif et multi-sensoriel, un centre de formation, une école et une boutique.

Pour les passionnés de nature, la réserve naturelle de Printegarde, d’une superficie de 460 hectares répartis sur les départements de l’Ardèche et de la Drôme, abrite de nombreuses espèces animales, notamment ornithologiques.

Nous vous recommandons de parcourir la ViaRhôna à vélo de Charmes sur Rhône jusqu’au Pouzin. Le village de Charmes sur Rhône porte fort bien son nom et les gastronomes pourront ravir leurs papilles au restaurant Le Carré d’Aléthius, dont le chef, Olivier Samin, ancien second d’Anne-Sophie Pic à Valence, vient d’obtenir sa première étoile Michelin en 2014.

Notre avis :

La Viarhôna représente une excellente opportunité d’une échappée belle au fil du Rhône, en mode doux pour des cyclistes amateurs. On peut louer des vélos traditionnels ou à assistance électrique, prendre des TER dans les villes de passage, ces trains  permettant de transporter des vélos.

Tout l’itinéraire n’est pas toujours accessible, c’est pourquoi il est recommandé de préparer votre parcours et de suivre quelques-unes des 18 étapes qui sont proposées sur le site : www.viarhona.com